La rentrée de mes sacs (pas de moi)

Publié le par Boumille

Ci-dessus : un sac à pois. Ou un sac à main. Ou mon sac de fille. Au choix.

Mardi 2 Septembre (j'ai failli écrire 2 Août, oups le lapsus ! ). Bon en gros, comme mon cerveau, j'ai tout fait en décalé.

Je m'explique. Quand les autres, ils sont partis en vacances, moi je suis repartie dans un nouveau travail.
Quand les autres, ils se mordaient déjà les doigts en pensant à la rentrée, moi j'étais enfin en vacances.
Bref, donc ce mardi 2 Septembre, pendant que - presque - tout le monde prenait son cartable et ses nouveaux stylos, moi je faisais mes valises. Enfin mes sacs. Pas mes sacs de vacances. Mes sacs de je vais rentrer chez moi. Enfin.

Oui, parce que. Je re-explique. Pendant ces deux mois, j'ai vadrouillé de plusieurs "Chez...". Mais pas chez moi. Alors là, le mardi 2 Septembre, je faisais mes sacs pour ma rentrée. Chez moi.

ça m'a pris plus de temps que je ne le pensais. Parce qu'en plus, j'ai fait ça bien.

Evidemment quand il a été temps de mettre tout ça dans la voiture qui m'emmenait dans MA ville, je me suis faite ficher de moi. On avait du mal à les compter sur les doigts d'une main, mes sacs. N'empêche. Je leur ai renvoyé à l'expéditeur, leurs moqueries.

Je leur ai dit : "Mais attendez les gars, c'est normal, regardez, c'est organisé, il y a  :
- Un sac d'habillements propres
- Un sac d'habillements sales
- Un sac d'habillement de sport
- Un sac de chaussures
- Un sac de livres, cd, dvd : le sac culturel
- Un sac de fils éléctriques et élémachin
- Un sac de papiers importants
- Un sac de produits de beauté et pharmaceutiques (une toute petite valisette)
- Mon sac à main

Et voilà, c'est tout ! Pas de quoi en faire une montagne, de mes sacs, y en a même pas 10 (Bon ma mère, si elle m'avait vu, elle m'aurait dit : "j'espère que tu vas pas prendre le train avec tous tes sacs")
Bon en tout cas, je leur coupé leurs boutades, ils avaient plus rien à se mettre sous la dent. ça m'a fait des vacances, tiens.

Maintenant, je suis arrivée dans MA ville, dans mon appartement, je suis rentrée, comme les autres !

(Mes sacs, y en a qui sont toujours pas défaits, je les laisse encore un peu en vacances. Ou peut être que c'est moi)

Au fait MA ville, c'est Besançon. Un jour, je ferai un article dessus. Parce que Besançon, c'est euh... MA ville.



Publié dans J'invente ma vie

Commenter cet article

voyance gratuite en ligne 08/06/2016 17:34

Très bel article, je suis totalement d’accord avec toi.

Marine 09/09/2008 15:32

Au début j'ai cru sur la photo c'était un soutien-gorge.Hum...désolée.

Boumille 09/09/2008 15:39


Super Marine ! Chapeau, je fais pas du 200 F non plus, hein !!!


Amelie - Ces petits riens parisiens 09/09/2008 09:34

Et moi qui est déjà repris le sac d'hiver...

Boumille 09/09/2008 13:38


Et oui, c'est ce que je vois dans pas mal de blogs. Il ne doit pas faire le même temps à Paris qu'à Besançon...


violette7 07/09/2008 13:14

ah et puis ta mère aurait dit :" non mais tu te crois en Afrique, Mariama?"

violette7 07/09/2008 13:12

PS : lors de ton dernier passage chez tes parents, t'as oublié de descendre ton sac poubelle (tiens celui là tu l'emmènes pas en vacances!) :-)!

Boumille 09/09/2008 13:39


Pardon pour le sac poubelle et merci pour le sac d'habillements... propres !