Dis moi que t'es heureux, je te dirai...

Publié le par Boumille



Si cet article vous paraît donneur de leçons, c'est qu'il l'est vraiment... avant tout pour moi.

J'écris beaucoup sur le bonheur, le fait de ressentir la vie sous ses belles choses... C'est quelque chose que je ressens réellement. Mais c'est aussi plus facile de se convaincre quand on se le répète tous les jours.

A l'heure des grèves, des chutes de la Bourse, de la hausse du chômage, moi je lis Psycho. Et l'édito a pour titre : "10 ans au service du bonheur". Evidemment ça inspire. Et que ça fait du bien. Psycho parle de comment aimer, des différentes formes d'intelligence et de la blogosphère thérapeutique. Evidemment je m'y reconnais.

A croire que pour moi, le Bonheur, c'est mon St Jacques de Compostelle. J'en ferai presque mon métier.

Et pourtant je ne peux pas m'empêcher de sourire jaune. Parfois.

Comment mesure-t-on le Bonheur aujourd'hui ? En se comparant aux autres, ou plutôt ce qu'ils veulent bien nous montrer. Les blogs font de plus en plus ressortir ça... avec un panel de photos en tous genres, prises sous le bon angle, celui qui rend beau ce qui aurait pu être médiocre. On est  tous en train de baver devant la vie des autres et de se dire... c'est ça que je rêve. Je serai heureuse si j'avais ça.

Avez déjà tapé sur google "dis moi je te dirai". Vous aurez des pages et des pages qui vous démontront que ce que vous faites, c'est ce que vous êtes. De la plus simple "Dis moi ou tu as mal, je te dirai pourquoi" à la plus sordide "dis moi si tu trembles, je te dirai pour qui tu votes". Depuis quand ce que nous faisons nous définit ? Depuis tout le temps, c'est vrai.

Et nous mettons le bonheur dans le même sac. Ce que nous faisons, ce que nous mettons en vitrine au regard des autres, ce qu'il se passe dans nos vies, c'est l'opération du bonheur. On calcule. ça c'est bien. Vite j'additionne du bonheur. ça non. Hop je soustrais du bonheur. Hors le bonheur, ça ne se calcule pas. ça se ressent, il me semble. ça ne se montre pas. On ne dit pas "regarde, je suis heureux". On rit, on sourit, on se sent léger. ça pourrait être une émotion.

Paradoxalement donc, le bonheur, ça se travaille. Si au lieu de dire je rêve d'avoir la vie d'un tel, on disait je veux accepter ma vie telle qu'elle est ou telle qu'elle va devenir, j'aime ma vie comme elle est ? Cela implique de se donner les moyens d'être heureux, de voir la réalité sous un bon angle.

Le bonheur, ce n'est pas qu'une émotion, c'est  aussi un trait de caractère, une ligne de vie....

Publié dans J'invente ma vie

Commenter cet article

Laurent 13/10/2008 19:03

Je crois au bonheur mais ce n'est pas facile de l'avoir. Et puis la vie n'est héla pas très facile. Mais Dieu merci, je garde toujours le sourire.Bises.

charlotteb 11/10/2008 08:14

oui, le bonheur ça se travaille ! et j'y travaille depuis 6 ou 7 ans déjà, un petit moment hebdo rien que pour moi, à la recherche du bien-être ou du moins lourd... disons que le bonheur n'est pas tjrs entier mais se divise en domaine et ça me rassure de me dire que j'y arrive au moins dans un ou deux domaines !!!bizzz( et c'est ok pour l'envoi de livre, merci!)

maryvonne 11/10/2008 07:02

Merci de ta visite...Petite précision, je ne suis pas vraiment une maman débordée...(je l'ai été...). Un peu (heu...beaucoup)d'organisation, un zeste d'humour, une pointe de zénitude, et savoir faire les bons choix dans sa vie quotidienne pour ne pas se laisser déborder.

maryvonne 10/10/2008 08:28

Comme je te rejoins...Une légende des dieux grecs (voir mon blog) disait qu'ils avaient caché le bonheur au fond du coeur des hommes...Bien sur que ça se travaille le bonheur, on ne doit pas attendre qu'il vienne des autres et de la providence. Il faut savoir le voir dans tous les instants du quotidien, s'accepter comme on est et s'aimer soi-même...

Boumille 10/10/2008 21:17


Je suis allée sur ton blog, j'ai eu l'impression de me retrouver un peu chez moi... enfin chez mes parents, je suis l'aînée d'une famille de 5 enfants, et ma
maman est donc une maman débordée, un peu comme toi...


violette7 07/10/2008 23:55

coucou, je te vois!comme d'hab à 23h57 le 7 octobre, je m'émerveille de toi!!! le bonheur c'est pas toujours pour demain, d'accord!!sauf que qu'est ce que tu fais là à la fenêtre?