22 ans le 2.11.2008... et ça ne veut rien dire.

Publié le par Boumille


Les anniversaires quand on est gamin, c'est facile. Si les parents on décidé de faire les choses bien, c'est à dire avec tout l'amour possible du monde, les anniversaires sont toujours quelque chose de très attendus. Pas seulement pour les cadeaux, les enfants ne sont pas que vénaux. C'est le jour, où on est simplement unique et attendu. On a la chance d'être immense juste parce que c'est nous. Pas besoin d'être réellement quelqu'un de bien. On a posé le pied sur terre ce jour-là, il y a des années, petites ou grandes, et notre seul mérite, c'est celui là. Mais il n'y a que ça qui compte.


Il y a des gens pour qui avoir un an de plus ne veut rien dire. Je ne peux pas dire pareil en ce qui me concerne. Mes anniversaires ont toujours été quelque chose de grandiose, parce qu'en plus d'avoir le mérite d'être née, on me faisait comprendre que je méritais bel et bien ce qu'on m'offrait. C'est sûrement le seul jour de l'année où je ne remettais pas en question ce que j'étais. A la réflexion, je n'ai eu que des anniversaires où les gens n'étaient là, autour de moi, uniquement que pour moi.


C'est ça, cette année qui a changé. Le monde n'a plus existé que pour moi. 22 ans ça paraît être chouette, juste parce que ça fait bien, ça ne dérange pas. Mais ça, ça ne compte plus, quand le monde ne se met pas en pause pour vous. Ce jour là, mon jour, le monde a décidé d'être particulièrement bruyant, désinvolte et carrément de se foutre de ma gueule, de tout mettre sans dessus dessous, sans que je puisse dire stop ou même qu'il n'avait pas le droit. Il m'a plongé dans ce monde d'adulte qui ne devrait être réservé qu'aux séries télé qui savent en retirer quelque chose de bien. Ce jour là, les gens avaient décidé qu'aimer voulait dire souffrir. C'est une conjugaison comme une autre de ce verbe.


Je ne sais pas où je veux arriver avec cet article. Juste que pour mon anniversaire, cette année, j'ai eu l'occasion de prendre un coup de vieux. Ce vieux qui ne fait pas forcément grandir dans le bon sens. Rien de grave, le monde continue de tourner comme il a envie. Mais j'aurai peut être préféré rester la gamine sur la photo qui souffle ses bougies. Et que malgré tout, elle dit merci à ceux qui savent rendre son anniversaire tellement magique. Ils se comptent sur les doigts de mes 2 mains. Pas plus.



Publié dans J'invente ma vie

Commenter cet article

voyance mail gratuite 23/09/2016 11:24

Excellent article de qualité. Je suis tout à fait d’accord .

illou 27/11/2008 20:13

Pour te faire plaisir, je prolonge un peu "ton" jour et te souhaite un joyeux anniversaire de 22 ans!

nathalie 08/11/2008 16:05

Petit regret d'être devenue une "grande" fille ? Et si tu faisais de chaque jour une fête de non-anniversaire ? Je te souhaite donc ce samedi 8 novembre un joyeux non-anniversaire !!!!Bisous bisous.Nathalie 

Boumille 08/11/2008 18:30


Oui je crois que c'est ça en effet. Mais ton idée de non-anniversaire, je la retiens. Un de ces 4, je viendrais te souhaiter un non anniversaire !!


La Grenouille 08/11/2008 02:15

Eh bien au cas où il te resterait un doigt de libre sur une de tes deux mains, je veux bien le prendre (sinon  t'as plus qu'à te laisser pousser une 3ème main, ma Vieilllllle !)Désolée d'avoir tardé, c'est que le 2 est une date à bougies chez nous z'aussi !

Boumille 08/11/2008 18:29


ça me tente bien une troisième main, mais je crois que je devrais pouvoir te trouver une place sur une de mes deux mains!


Ori 05/11/2008 19:08

Bon ben maintenant je vais avoir le sourire pour ma rentrée! Ben quoi tu te mets aux mangas!! Et moi qui n'ai même pas lu Subaru!!!

Boumille 05/11/2008 19:35


Ben je ne suis pas experte en mangas, mais Subaru est vraiment une première belle découverte. J'ai lu aussi le premier volume de Nana, c'est trop court un volume quand on aime !!!!!!