En partance vers...

Publié le par Boumille

De gauche à droite : Piou, Mamy Majo, Adèle, Boumille

Je n'ai pas toujours aimé le train.

Aujourd'hui, il m'aide à m'accomplir.

Dans le train, il y a des vieux qui ronflent comme s'ils étaient chez eux, des étudiantes qui essayent d'étudier (chose que je n'ai jamais réussi à faire -dans le train- ), des ados avec leur musique plein les oreilles, des amoureux qui ne savent plus que le monde autour d'eux n'a pas vraiment changé, il y a des cadres sérieux qui laissent leurs ordinateurs quand ils vont aux WC, il y a toujours des gens surchargés, il y a souvent des personnes qui ont l'air triste.

Et puis, il y a les enfants. Ce jour-là, c'était une petite fille avec sa grand-mère. Je dormais. Je commençais à avoir la bouche qui s'ouvrait toute seule tellement je dormais. Un cri d'enfant m'a réveillée. Je me suis dit "chiotte, voilà un braillard." Accompagnée à ce bruit disgracieux, deux autres voix très douces, qui parlaient presque bas. Je n'ai pas ouvert les yeux. J'ai quand même compris que l'une de ces voix appartenait à la grand mère de Clara. Clara la braillarde. Clara a pleuré quand le train est parti. Mais Mamie a consolé et assuré que Papi l'attendrait au train.

Tout d'un coup, cette scène a fait tiquer mes souvenirs. Ma Mamy à moi. Mamy Majo avait la couleur fushia et violet un peu partout sur elle. Sur sa petite fille qu'elle emmenait en voyage aussi. Elle parlai taussi avec une voix pleine de ronds qui ne laissait présager que le bon côté des choses quand elle était responsable de moi. Quand elle secouait son pantalon, comme sa soeur Clarisse, ça sonnait de partout. Gling gling bling. ça n'a pas l'air distingué, mais c'était un geste de madone qui s'ébrouait de féminité.

J'avais dû partir au moins une fois avec ma grand-mère, je me demande si j'ai pleuré quand j'ai quitté mes parents. Et que comme ces deux grands-mère, elle m'avait dit : " Tu as entendu la dame du train ce qu'elle a annoncé ? Elle a dit qu'il y avait une princesse dans le train et qu'elle s'appelle Clara. C'est toi, non... ?"

Quand j'ai ouvert les yeux pour voir à quoi pouvait bien ressembler cette affabulatrice, je n'ai pas pu m'empêcher d'être déçue. Ces dames devaient avoir le même âge que Mamy Majo quand elle est morte. Et pourtant, elles ne lui ressemblaient pas. La peau à peine ridée, des vêtements à peine brillants, des cheveux bien colorés, des bijoux que je pourrais moi-même porter, elles pianotaient sur leur téléphone, un balladeur branché sur leurs oreilles. Ma grand-mère, au même moment, il y a 19 ans, dans un avion, remplissait un cahier, elle me dessinait avec elle et écrivait : "Petite fille aux cheveux blonds..."

Ce jour-là, j'étais donc le train, en partance pour une incroyable expérience. Incroyable est le mot. Je crois que certain ne vont en croire leurs yeux. Mais c'est encore secret. Révélation Mercredi...

Publié dans J'invente ma vie

Commenter cet article

voyance gratuite par mail 26/10/2016 17:26

Bravo pour le blog et vos articles.

voyance gratuite en ligne 29/07/2016 12:56

Bravo pour le blog et vos articles.

voyance gratuite serieuse 24/11/2015 17:30

Félicitations pour cet excellent travail et de nous donner l’opportunité de ’glander’ intelligemment !

voyance gratuite par mail 29/10/2015 14:24

Sujet très intéressant sera signet votre site pour vérifier si vous écrivez plus sur l'avenir.

Mouffles 28/01/2009 21:53

C'est très émouvant ces mots et ces photos...Et puis...On est mercredi !!!! Où qu'elle est la suite...La révélation ?Bon....Je vais patienter BisousMouffles