Conjugaison du Verbe "aimer" à tous les temps.

Publié le par Boumille



J'ai mille et un articles en tête en ce moment, et je n'arrive pas à me décider....

Finalement, aujourd'hui, je parlerai de ça.

Je ne crois pas savoir parler d'amour, pourtant, je crois que j'y gagnerai. Alors je m'y essaie.

L'amour, faute de savoir en parler, je sais ce que c'est. Comme le bonheur, cela fait partie de mon éducation. Que ce soit mon inconscient de bébé ou de ce que mes parents me racontent, j'ai sais que j'ai été une personne adorée dès mes premières minutes de vie. Peut être même avant, qui sait.  Ni Papa Ti'Nouilles, ni Maman Violette ne s'en rendent compte. Pourtant si je sais aimer et être aimée, c'est grâce à eux.

Ce n'est pas une chose facile, d'aimer. La légende dit qu'il faut s'aimer avant d'aimer. Je crois que la légende dit vrai.

Bébé, puis petite fille, l'amour ne m'a jamais posé de problème. Mes parents m'avaient donné un coup de baguette magique. J'avais peur du monde, mais j'avais trouvé un bouclier formidable, le rire. C'est comme ça que je me faisais aimer. C'était inné. ça l'est toujours. Seulement entre petite fille et le monde d'adulte, il y a un grand pas. Celui de se construire soi même. S'aimer pour ce qu'on a envie de faire, ce qu'on devient, pour nos choix. Rencontrer des gens qui ne sont pas censés nous aimer, juste par on existe.

J'ai longtemps aimé pour me faire aimer. Pour recevoir, être protégée. Donner tout de soi-même. Jusqu'à ce qu'il ne reste plus grand chose, à part un misérable petit être brisé. Tout le monde a connu ça. Personne n' a le manuel du verbe aimer à tous les temps.

Et puis arrive un temps où on rencontre la bonne personne, on côtoie les gens qu'on a envie de côtoyer, on fait ses propres choix sans se casser la figure, on regarde autour de soi et on trouve qu'on fait bien dans le décor. On aime manger sans compter et aller courir le soir en dansant sur le bord du fleuve. On aime se réveiller le matin avec des sourires et du bleu plein les yeux. On se sent forte quand on marche vers lui et qu'il nous sourit. On aime passer du temps avec ses parents. On aime écouter sa grand mère raconter des histoires du passé, et la faire rire. On aime se rapprocher de sa petite soeur. On aime écrire, n'importe quand, sur n'importe quoi. On aime lire quand l'envie nous prend.

"On" sait qui il est. Qui elle est. C'est pour ça qu'elle s'aime. Et qu'on l'aime.

En fait, aimer, c'est d'abord assembler toutes les parties de soi-même, s'accepter et patienter. Parce que ça prend du temps. Mais ça vaut le coup.

Publié dans J'invente ma vie

Commenter cet article

voyance gratuite par mail rapide 27/02/2017 16:33

C’est pour la première que je viens de visiter votre site et je le trouve vraiment intéressant ! Bravo !

voyance par mail 08/06/2016 17:29

Superbe article et au passage super blog aussi! Merci pour tous tes conseils.

referencement site web maroc 29/05/2012 16:09


Je suis tombée par hasard sur votre site que je
trouve très riche, structuré, lisible. Un site qui peut rivaliser avec bon nombre de sites professionnels.... Merci a vous

Laurent 19/10/2008 19:21

Il y a beaucoup de philosophie dans tes écrits. Aimer, c'est beau. Et quand c'est beau l'amour, et quand on aime quelqu'un et que cette personne ne nous aime pas en retour, on peut dire alors que l'amour ça fait souffrir. Moi, j'ai plusieurs fois souffer à cause de ça. Mais bon, on espère un jour trouver la bonne personne qui nous corresponde. En tout cas, même si c'est dur, même si parfois on souffre, il ne faut surtout pas perdre espoir.Bisous à toi, miss Boumille.

Marine 30/09/2008 14:05

C'est beau!la chance... moi j'aime les pâtes. Ca compte ou pas?